•••

Arts contemporains, Val d’Oise

Accueil > Le collectif > Bernard VERCRUYCE

Bernard VERCRUYCE

lundi 28 janvier 2019, par Nine

Bernard Vercruyce

Vit à Auvers-sur-Oise

vercruyce at orange.fr
www.vercruyce.com

Pourquoi je peins et en particulier des chats.

... Pourquoi peint-on ? Je me le demande tous les jours. Je pense qu’il faut voir dans la peinture un refuge, une construction d’un monde où la réalité n’est que rêve. C’est se créer son univers, son climat, son atmosphère, pour se protéger du tourbillon de la vie. Cet artifice, cet appui à la fuite sont en fait un repos de l’esprit.

Les poètes de la couleur se souviennent de l’enfant qu’ils ont été. Ce monde onirique n’est qu’une suite de sensations, d’amour, de détresse et d’aspiration à l’absolu, qui explosent comme par magie. Certains parleront de don. Mais je crois davantage à l’envie de communiquer, de dire, de crier, de s’étaler, de se dénuder, de ce besoin de peindre qui submerge votre vie quotidienne. La création est cette soif d’exister, de se perpétuer au-delà de la mort, mais c’est aussi la critique acerbe d’un monde que l’on désire autrement.

Cette perfection, je l’ai imaginée et trouvée dans le symbole du chat qui est venu me prêter « patte forte ». Par sa grâce, il est pour moi, l’image même de la femme. Il se déplace comme un mannequin de chez Dior, ronronne jusqu’à vous faire croire que vous êtes l’être le plus important de sa vie, et est l’éternel féminin quand son regard langoureux bascule dans le vôtre. Le jargon populaire, dans sa sagesse quelquefois osée, ne s’y est pas trompé. Son indépendance est légendaire et sied si bien à ces dames ! Comme pour elles, il nous faut les reconquérir tous les jours.

Comme vous le constatez, la perfection est de ce monde. Faut-il encore « fermer » les yeux pour la voir. Moi, j’ai trouvé ma muse et vous ?...

Félinement vôtre.




CV récent - CV complet en téléchargement

Bernard Vercruyce : peintre, graveur animalier.

Peintre autodidacte, Bernard VERCRUYCE est né à Reims, en 1949. Il est « imprégné » de peinture dès son plus jeune âge, par son grand-père, le peintre naïf Camille VAN HYFTE. Il s’installe ensuite à Auvers-sur-Oise avec ses parents, et, heureuse coïncidence, se trouve être le voisin de la maison du Docteur Gachet. Ce docteur qui accepte de veiller sur Vincent VAN GOGH le temps de son passage à Auvers. Ce philanthrope est aussi un grand amoureux des chats. Il en eût jusqu’à dix sept.

C’est en 1971 qu’il se met à peindre de façon régulière. Vers 1975, Vercruyce commence à réaliser des éditions de gravures pour la Galerie Pierre Hautot, rue du Bac à Paris. En 1978, il fait la connaissance du critique d’art Anatole JAKOVSKY, surnommé « Le Pape des naïfs » qui n’a cessé de le défendre et de l’encourager. Ils deviennent très proches et c’est tout naturellement qu’il assistera Renée, son épouse, pour l’accompagner à sa dernière demeure en 1983.

Puis, il entre sous contrat à la Galerie Jacques Boulan, rue des Saints- Pères. En 1990, c’est avec la Galerie Art-Expo rue St Paul à Paris et par son intermédiaire qu’il expose dans de nombreuses galeries en France et à l’étranger. Il collabore régulièrement avec l’étude Coutau-Bégarie dans des ventes à Drouot.

En 1983, son travail s’oriente vers l’art animalier et plus particulièrement félin. Il est sollicité pour illustrer des ouvrages par de nombreux auteurs : Giordano Alberghini, Hervé Bazin, Brigitte Bulard-Cordeau, Christian Grente, Anatole Jakovsky, José Moinaut, Jean-Marie Pelt, Philippe Ragueneau… Ainsi que pour des livres de bibliophilie en eaux-fortes originales sur des textes inédits de Robert de Laroche, Louis Nucéra, Irène Frain, aux éditions du « Chat Mage ».

Il figure dans plus de trente musées français et étrangers.

- Le 11 octobre 1994, Bernard Vercruyce est nommé Académicien du Chat par l’Accademia dei gatti magici de Rome pour l’ensemble de son œuvre.

- En mai 2000, le Muséum d’Orléans lui consacre une rétrospective de son œuvre animalière (huiles et aquarelles).

- Exposition de ses aquarelles au Musée International du Chat de la ville de Richelieu (juin à octobre 2004).

- Au printemps 2005, suite à la donation d’environ 300 de ses œuvres, dessins, aquarelles, huiles et surtout gravures, le Musée International d’Art Naïf Anatole Jakovsky de la ville de Nice organise la rétrospective de son œuvre gravée, (eaux-fortes et aquatintes) assurant ainsi la pérennité de la genèse de l’artiste (24 mars au 9 mai 2005).

- Le Musée Utrillo Valadon de Sannois (95110) lui consacre une exposition du 14 janvier au 12 mars 2017.

- Chaque année, il réalise l’affiche du Summer Music Festival de Colorado Springs /USA (1998 à 2016).

- Il est le réalisateur de l’Affiche du Salon Art-Nature-Animaux de Paris (de 2001 à 2006).

- Membre d’honneur du Salon National des Beaux-arts – Carrousel du Louvres – Paris (ancien président de la section gravure).

- En 2006 il est élu chef de file de la section d’Art Naïf du Salon Comparaison dans le cadre d’Art en Capital – Grand-Palais – Paris. Il est le commissaire du Salon de 2014 à 2017.

- En 2009 il est nommé président du Musée Daubigny de la ville d’Auvers-sur-Oise jusqu’à sa municipalisation le 1 janvier 2013.


Crédits : photographies et textes de Bernard Vercruyce

Document en téléchargement :

Bernard
VERCRUYCE parcours